<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°430( 19 mai 2009 )

    L’UNOF avec le Centre National des Professions Libérales de Santé contre la Loi HPST
    Malgré la cécité croissante de la Ministre, les organisations majoritaires de toutes les professions de Santé continuent à porter leur opposition à la Loi HPST. Avec une crainte persistante : que l’Hôpital, par sa mobilisation, vide le contenu de ce qui le concerne par la Loi, que le secteur libéral soit la seule variable ajustable de tout le système.
    Avec une fragmentation professionnelle, tout est fait dans la Loi (...)

  • Lettre Hebdo n°429( 12 mai 2009 )

    Le Sénat s’attaque à la Loi HPST
    La Commission des Affaires Sociales a terminé son travail d’analyse de la Loi. Quelques modifications ont été apportées. Certaines positives, d’autres négatives.
    On voit bien que le Sénat est en difficulté par rapport à la résistance des milieux hospitaliers, et nos différentes protestations commencent à porter leurs fruits sur certains sujets.
    Cela dit, n’entretenons pas trop d’illusions qui pourraient faire croire que tout est gagné.
    La Loi doit subir les assauts (...)

  • Lettre Hebdo n°428( 5 mai 2009 )

    Grippe A H1N1 : la santé publique au cœur de notre métier
    La grippe A H1N1 semble être pour l’instant relativement circonscrite dans notre pays. Mais à tout moment les médecins généralistes peuvent être emmenés à intervenir au domicile d’une personne non encore identifiée venant d’un pays atteint ou ayant eu contact avec un individu pouvant être contaminé.
    L’UNOF demande que les conditions de protection des médecins généralistes soient identiques à celle des personnels hospitaliers intervenants dans le (...)

  • Lettre Hebdo n°427( 28 avril 2009 )

    Une Ministre remontée contre la CSMF
    Que d’honneurs ! La Ministre de la Santé attaque bille en tête la CSMF dans son interview du « Quotidien du Médecin » du 24/04/2009, son co-statut de Ministre des Sports lui permet donc ce tacle par derrière.
    Persuadée d’avoir raison, ce qui est son droit, elle n’envisage pas que d’autres puissent être d’un avis contraire. Elle n’hésite pas à émettre des contre vérités : si la CSMF est en décalage avec sa base, comment se fait-il que 70 % des médecins généralistes et (...)

  • Lettre Hebdo n°426( 21 avril 2009 )

    Les Généralistes constants dans le rejet
    De sondage en sondage, Médecin Généraliste ne varie. Face à la réforme, dans la dernière livraison du journal « Le Généraliste » (17/04/09), trois quart d’entre eux y sont opposés.
    Face au contrat de solidarité, ils sont plutôt pour s’en exonérer en payant mais pourraient aller jusqu’à la désobéissance.
    Par charité, nous ne parlerons pas de ce qu’ils pensent de l’action de leur Ministre.
    Pour le C à 23 euros, comme nous le pensions depuis le début, ils le considèrent (...)

  • Lettre Hebdo n°425( 14 avril 2009 )

    Le Sénat aborde la Loi HPST
    Les sénateurs, et pas des moindres, voient arriver la Loi HPST avec un certain scepticisme.
    Beaucoup d’entre eux y voient un texte confus, complexe qui prive les médecins de toute autorité sur leur magistère.
    Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre, n’est pas le dernier à s’inquiéter de la teneur de cette Loi.
    Maintenant, il y a beaucoup de la coupe aux lèvres. Une grogne de début de débat n’engage pas l’avenir et la règle de la solidarité du Parti de gouvernement a (...)

  • Lettre Hebdo n°424( 7 avril 2009 )

    Un début d’ouverture sur le C à 23 euros ?
    Tous les jours, on croise des confrères qui nous demandent quand s’appliquera le C à 23 euros. Même les patients croient que c’est fait. Il faut dire qu’on nous l’aura vendu quelques fois. Heureusement que MG France et son obsession des forfaits a tout bloqué en rejoignant la Convention. Le gouvernement avait trouvé le complice idéal pour ne pas tenir son engagement. Dans ce jeu de trompe-couillon, les médecins Généralistes font les frais de ce qui aurait dû (...)

  • Lettre Hebdo n°423( 31 mars 2009 )

    La toile se tisse pour étouffer la Médecine Générale Libérale
    Une loi bien ficelée pour endormir tous ceux qui sont prêts à jouer à « la Belle au bois dormant » pour leur propre intérêt.
    Une politique conventionnelle bloquée par le Gouvernement et ses alliés syndicalistes médicaux.
    En deux coups de cuillerée à pot, en annonçant une loi trentenaire, surtout liberticide, la Ministre de la Santé a conduit la médecine libérale au peloton d’exécution technocratique. On ne peut pas croire que ce soit à son corps (...)

  • Lettre Hebdo n°422( 24 mars 2009 )

    Le silence de la Caisse
    La demande de réunion conventionnelle pour éclaircir la valeur de la Consultation après le jugement de Grenoble n’a pour l’instant reçu aucune réponse de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. Il semblerait que le gouvernement ne verrait pas d’un bon œil dans la période actuelle une négociation tarifaire sur la rémunération des Médecins Généralistes.
    Pourtant, ce même gouvernement se retrouve bloqué dans la toile qu’il a lui-même tissé. Après avoir promis les 23 euros, la Ministre (...)

  • Lettre Hebdo n°421( 17 mars 2009 )

    Le C à 23 euros et même à 25 pour tous
    La Cour d’Appel de Grenoble a donc donné raison aux médecins qui réclamaient de coter en CS.
    Cela entraîne plusieurs réflexions :
    Soyons bien clair, le C = CS est une vieille revendication de l’UNOF que nous n’avons jamais abandonné. Du fait de l’évolution des nomenclatures (par exemple C + MNO pour les enfants de 0 à 24 mois), nous nous positionnons sur une nomenclature clinique prenant en compte les évolutions du contenu des consultations et ne prenant plus en (...)

  • Lettre Hebdo n°420( 10 mars 2009 )

    Plein la tronche !
    On attendait le pire de la Loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires ». On n’est pas déçu : Fin de la liberté d’installation, retour de l’obligation de permanence de soins, l’obligation d’informer l’Ordre et l’Agence Régionale de Santé (ARS) des périodes de congés pour chaque praticien, testing pour mettre en évidence les refus de CMU, contrôle sanitaire de l’IGAS dans les cabinets médicaux etc.
    Toutes ces mesures viennent ternir quelques légères améliorations, si on peut appeler une (...)

  • Lettre Hebdo n°419( 3 mars 2009 )

    Loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » : reprise des débats … ou des hostilités
    La Loi revient après une semaine de vacances devant le Parlement. De tout lieu, on sent un vent de panique. Et pas uniquement sur des bases électoralistes en direction des professions médicales et paramédicales.
    Les Députés de la Majorité, pour parler que d’eux, commencent à se rendre compte de l’absurdité de vouloir contraindre l’une ou l’autre profession pour des responsabilités qu’elle n’a pas.
    Le doute gagne (...)

  • Lettre Hebdo n°418( 24 février 2009 )

    Démographie : de nouvelles précisions
    Tout et son contraire auront été dits pour ce qui concerne la démographie médicale.
    Hier, trop nombreux au point de faire une prime à l’arrachage appelée MICA. Aujourd’hui, mal répartis au point d’imaginer contraindre les installés à faire de la médecine foraine sous peine d’amendes.
    Et demain ?
    Et bien demain, on apprend que les zones sur dotées d’aujourd’hui (telles Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon) deviendront sous dotées. On découvre, grâce à une (...)

  • La lettre Hebdo n°417( 17 février 2009 )

    Le monde libéral contre la Loi … et pas tout seul
    Qui peut faire avancer une réforme en ayant contre soi autant de professions et de professionnels ?
    Quel aveuglement et quelle obstination pour continuer à marteler aux libéraux que cette réforme sauvera le système libéral, et aux hospitaliers modernisera l’hôpital !
    La Ministre de la Santé, c’est Super-Mario chez les toubibs. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un jeu. Au bout, il y a la santé de millions de Français et l’engagement de dizaine de milliers de (...)

  • Lettre Hebdo n°416( 10 février 2009 )

    HPST, premier round !
    La loi affronte son premier examen en urgence devant l’Assemblée Nationale. L’UNOF a fait part de toutes ses préventions sur cette loi.
    Le risque est grand d’une mise en cause de notre exercice et de notre liberté. Sous le légitime prétexte de répondre à la difficulté démographique, certains sont tentés de remettre en cause non seulement la liberté d’installation mais aussi la légitimité de ceux qui sont installés.
    Le Parlement dans sa grande sagesse devra être attentif aux (...)

  • Lettre Hebdo n°415( 3 février 2009 )

    Ouf ! on a cru à une taxe, ce ne sera qu’une contribution !
    La Ministre nous a rassuré. Elle ne veut pas parler de taxe. Elle utilise le terme de contribution.
    Entre euphémisme et sémantique, on se permet de demander s’il s’agira d’une contribution directe ou indirecte ? Autrement dit, un impôt appliqué à ceux qui n’acceptent pas de se délocaliser. Est-ce que, par hasard, mais vraiment par hasard, on nous prendrait pour des imbéciles … ?
    Alors qu’installés depuis une, deux voire trois décennies, ils (...)

  • Lettre Hebdo n°414( 27 janvier 2009 )

    La revalorisation toujours notre combat
    La crise économique ne peut pas tout expliquer. En tout cas pas l’absence de la revalorisation de la Consultation.
    Mesure d’équité eu égard aux autres spécialités, cette rémunération a été largement gagée par la maîtrise médicalisée, surtout articulée autour du rôle du médecin traitant.
    On connaît l’état économique du pays. On peut comprendre la réticence de l’affichage d’une telle mesure eu égard à la population. Mais avec des actes qui ne progressent plus pour la (...)

  • Lettre Hebdo n°413( 20 janvier 2009 )

    La taxation au goût du jour
    La bonne idée de ce début d’année : faire casquer les médecins installés dans les zones sur-denses s’ils refusent d’aller faire des piges dans les régions sous-denses. Sûr et certain que cette mesure va résoudre tous les problèmes.
    Beaucoup ont dit et écrit que la contrainte ne résoudrait rien, que cela ne ferait qu’aggraver le phénomène, dissuader les médecins les plus avancés dans l’âge, leur faire changer d’orientation ou arrêter, orienter les plus jeunes vers le salariat. (...)

  • Lettre Hebdo n°412( 13 janvier 2009 )

    Hôpital Public, Médecine de ville : même combat ?
    En souhaitant une bonne année aux professionnels de Santé, le Président de la République a bien précisé qu’il n’y aurait pas d’étrennes pour le financement de l’Hôpital Public.
    Les Caisses, annoncées vides depuis longtemps, regorgent … de dettes.
    Nos confrères hospitaliers ont au moins un point de commun avec nous : essayer de faire mieux avec autant.
    Il faut écouter ce qu’ils disent, tellement cela évoque nos préoccupations. Leur travail, alourdi par les (...)

  • Lettre Hebdo n°411( 6 janvier 2009 )

    Un 2009, tout neuf ?
    Après une année de vide conventionnel (pas en nombre de réunions !), il semble que le calendrier de début d’année s’accélère. Comme chaque fois, ce maigre espoir peut faire croire qu’enfin la Médecine Générale obtiendra cette reconnaissance que seuls les textes lui donnent.
    C’est maintenant le couteau sous la gorge que les Partenaires vont se retrouver autour de la table.
    Et ce couteau a un nom : la Loi HSPT.
    Elle permettra au politique d’inscrire dans la Loi tout ce qui n’aura (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-580 |581-600 |601-620 |621-640 |641-648

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ